La recherche d'agglutinines irrégulières

 

 

Vous êtes de rhésus négatif. Cette particularité est importante à connaître, et a des conséquences sur vos grossesses à venir.

Cette page est destinée à vous expliquer le mécanisme de "l'immunisation foeto-maternelle" ou "maladie hémolytique", et surtout les moyens de sa prévention.

Qu'est ce que le rhésus ?


Le "groupe sanguin" comprend toujours une lettre (A, B ou O) et un signe (+ ou -). Le signe correspond au rhésus. On dit qu'une personne est de rhésus positif lorsque ses globules rouges (les cellules sanguines qui transportent l'oxygène) portent, à leur surface, une certaine molécule, appelée molécule D, ou molécule rhésus. Dans le cas contraire, on est de rhésus négatif. Le rhésus est une particularité génétique: on reste toujours du même rhésus (positif ou négatif).

Quel est le mécanisme de l'immunisation foeto-maternelle ?


Supposons qu'une femme de rhésus négatif soit enceinte d'un homme de rhésus positif. Il est possible que l'enfant dont elle est porteuse soit de rhésus positif.

Cette femme risque donc de fabriquer des anticorps dirigés contre les Rhésus de son enfant. Ces anticorps anti-rhésus, ou "agglutinines irrégulières" sont très puissants et ont pour mission de détruire les globules rouges.

Quelle est la prévention ?


La prévention de cette affection est très simple.


1. avant toute grossesse, il est utile de vérifier que vous n'êtes pas déjà porteuse d'agglutinines irrégulières (vous auriez pu le devenir à l'occasion d'une fausse couche passée inaperçue). 

2. au début de toute grossesse, il faut refaire une recherche d'agglutinines irrégulières (et par prudence répéter cet examen en cours de grossesse).

3.Lors de votre grossesse, en cas de saignement vaginal, de fausse couche, de traumatisme abdominal, parlez en à votre médecin : Une injection de Rophylac doit être réalisée dans les 72 heures

3. après chaque accouchement, la femme doit subir une injection de sérum anti-D. Cette injection est également obligatoire après chaque fausse couche et après chaque IVG.

Moyennant ces précautions simples, vous ne développerez jamais d'immunisation foeto-maternelle, et vos enfants seront indemnes d'anémie hémolytique.

Actualisation septembre 2011