à jeûn ?

 

Le jeûne assure une meilleure qualité de sérum et de plasma. Durant le jeûne, il est tout à fait possible de boire de l'eau (du robinet ou faiblement ionisée). Il est recommandé que le repas de la veille au soir soit léger.

L'état de jeûne est un des éléments permettant la bonne exécution technique des analyses et une interprétation pertinente des résultats.

  • Une période de jeûne stricte d'au moins 12 heures est indispensable pour le dosage des triglycérides et du bilan lipidique (cholestérol), 
  • Un jeûne de 8 heures est demandé pour le glucosel'amylase, l'apolipoprotéine A1 et B, la calcitonine, la CDT, les Cross laps sériques (Ctx), les cryoglobulines (et cryofibrinogène), l'Hormone de croissance (GH), l'homocystéine, l'oxalate et la testostérone biodisponible,
  • Un jeûne de 8 heures pour glucose urinaire et protéines urinaires est préférable, notamment chez la femme enceinte,
  • De nombreux autres dosages nécessitent un état de jeûne d'au moins 4 heures tel que l'albumine, l'acide urique, le fer, les transaminases, la créatinine, l'urée.. (cf manuel de prélèvement),
  • Pour les autres analyses ne nécessitant pas un état de jeûne, il est toutefois recommandé d'effectuer le prélèvement, si possible, au moins 2 heures après un repas pauvre en matière grasse.

 

Pour plus de détails, vous pouvez consulter notre Manuel de Prélèvement.

 

 

Actualisation septembre 2017