Recommandations pour le diagnostic de la Coqueluche

Suite à la décision parue au Journal officiel du 15 février 2011, les conditions du diagnostic biologique de la coqueluche ont été révisées comme suit :

  1. La sérologie de la coqueluche, par quelle que méthode que ce soit, n'est plus remboursable.
  2. La recherche de Bordetella pertussis (et B. parapertussis)  par PCR sur aspiration des sécrétions nasopharyngées ou, à défaut sur écouvillonnage nasopharyngé. bénéficie désormais d'une prise en charge par la sécurité sociale
    Référence 5288, cotation : B140. Cette recherche ne doit être effectuée :
    • Que si le sujet tousse depuis moins de 3 semaines
    • Que si le sujet est vacciné depuis plus de 3 ans, ou si son statut vaccinal est inconnu.

NB : Le biologiste est autorisé à remplacer la sérologie par une PCR, sous réserve que les conditions ci-dessus soient remplies. Si le sujet est vacciné depuis moins de trois ans, toute investigation en vue du diagnostic de la coqueluche est considérée réglementairement comme infondée et ne doit pas être entreprise.
A compter du 15 mars 2011, le laboratoire Biorylis :

  • Assurera la recherche par PCR de Bordetella pertussis et Bordetella parapertussis chez les patients dont la conformité avec les exigences cliniques et vaccinales sera clairement mentionnée
  • Ne réalisera plus la sérologie sauf sur demande expresse, par le dosage des IgG anti-toxine pertussique (cotation 26 euros HN).

Méthode de prélèvement naso-pharyngé pour le dépistage de la coqueluche